Danubiana

12 mai 2019 Concert , Événement

Ne manquez pas ce concert donné à l'occasion de l'exposition "Marie de Roumanie, reine et artiste" au palais du Tau !

A l'occasion de l'exposition Marie de Roumanie, reine et artisteRadu Bitica (violon) et Ferenc Vizi (piano) suivent le cours du Danube et proposent Danubiana, un programme qui plonge dans leurs racines roumaines et tziganes. En descendant le fleuve le plus majestueux d'Europe, ils nous font découvrir le paysage musical romano-tzigane coloré et puissant, tantôt savant, tantôt populaire, comme un reflet de l'âme d'Europe de l'Est.

Programme

George Enescu (1881 - 1955) : Ménétrier - extraits des Impressions d'enfance, 1940

Paul Constantinescu (1909 - 1963 ) : Danse du Dobrogea (piano solo), 1956

Béla Bartók (1881 - 1944) : La rive du Danube est verte à Bratislava (De Pour les enfants, 1909) / Danse bulgare no 2 (Mikrokosmos)

Diko Iliev (1898 - 1984) : Dunavsko Horo 

Ernő Dohnányi (1877 - 1960) : Ruralia Hungarica - Andante et Presto 

George Enescu : Sonate pour violon et piano no 3, Dans le caractère populaire roumain, op. 25 - 1926       

-Entracte-

Leoš Janáček (1854 - 1928) : Pour mon Olga, chant morave sur le thème du Danube, dédié à sa fille de 14 ans / En pleurs (extrait de "Sur un sentier recouvert")

Franz Liszt  (1811 - 1886) : Le Carnaval de Pesth 

Georges Boulanger (Ghiță Bulencea) (1893 - 1958) : Avant de mourir 

Antonín Dvořák (1841 - 1904) / Fritz Kreisler (1875 - 1962) : Danse slave No 2

Johann Strauss (1825 - 1899) / Adolf Schulz-Evler (1852 - 1905) : Arabesques sur Le Danube bleu (piano solo)

Johannes Brahms (1833 - 1897) : Danses hongroises No 2 & No 5

Les artistes

Radu Bitica (violon)

Radu Bitica est né à Brasov en Roumanie en 1984 dans une famille de musicien. Diplômé du C.N.S.M. de Paris en 2005, il se perfectionne ensuite au Royal College of Music de Londres et au Conservatoire de Rotterdam, où il obtient successivement deux diplômes de Postgraduate, tout en suivant en parallèle les master-classes d’Ida Haendel, Vadim Repin, Ivry Gitlis…

Il joue en soliste dans une série de concerts avec l’Orchestre de Bretagne. Il est invité en récital au Festival de Menton dans la catégorie « Jeunes virtuoses » et donne, également en récital, des pièces virtuoses dans le cadre du Festival de Bagatelle à Paris, programme retransmis sur Radio France.Il est invité à jouer Carmen de Sarasate à l’Arsenal de Metz.En Musique de Chambre Il est également invité au festival Nuits Classiques de musique de chambre au Palais de Béhague à Paris au côté de Gordan Nikolic, en partenariat avec l’Institut culturel Roumain et à la Fondation Polignac de Paris.En Hollande, Radu Bitica est invité pour y interpréter le repertoire d’Alban Berg avec le Kammerkonzert d’Alban Berg au prestigieux Doelen de Rotterdam et le Concerto « à la mémoire d’un ange » à Middelbourg.

Au concert du festival du Clos Vougeot, où il se produit avec les musiciens du Metropolitan Orchestra de New York, il y reçoit cette critique :

« C’est Radu Bitica qui a le plus marqué ce concert avec sa Sonate pour violon seul de Bartok. Le violoniste au regard timide, en entrant sur scène provoque un raz-de-marée d’émotion dès que l’archet touche les cordes. Radu Bitica a une présence, une aura musicale immense. Bartok est un répertoire difficile. Joué par Bitica, cela devient un chant d’amour à la musique. »

En parallèle à ses concerts, en tant que récitaliste et chambriste, Radu Bitica est également invité au sain de plusieurs orchestres internationaux : quatrième soliste du Philharmonique de Londres, il également été, en tant que violon solo, invité aux productions de l’Orchestre d’Auvergne.

Durant ses années d’études à Londres, Radu Bitica a reçu le David Weller Grant et Frederick Johnston Award du Royal College of Music de Londres et le soutien de la Ratiu Family Trust London. Il reçoit également une bourse d’études de l’Opera de Dijon pour la master-classe de Vadim Repin, ainsi qu’une bourse du Festival Musique et Vin du Clos Vougeot pour le développement de carrière.

Ferenc Vizi (piano)

Né en Transylvanie (Roumanie) en 1974, Ferenc Vizi débute ses études de piano dans la classe d’András Körtési dans sa ville natale de Reghin puis rejoint la classe de Gérard Frémy au CNSM de Paris. Il reçoit également les conseils de Cyril Huvé, Jacques Rouvier et de la pianiste Françoise Thinat à l’École Normale de Paris.

Ferenc Vizi se distingue dans plusieurs grands concours internationaux : Saratov en Russie, Hamamatsu au Japon, Rubinstein à Tel-Aviv, et au ARD de Munich, grâce auxquels il bénéficie de nombreux engagements en Amérique du Sud, au Japon, et dans plusieurs pays d’Europe, et d’un enregistrement du 2e concerto de Bartók avec l’orchestre de la Bayerischen Rundfunk sous la direction de Peter Rundel pour la Radio de Munich

"Ferenc Vizi est un de ces pianistes rares dont le toucher poétique ne tombe jamais dans la facilité." Judith Chaine - Télérama

Informations pratiques

Dimanche 12 mai / 15h

Durée : 80 minutes avec entracte

Tarifs : 18,50 € / 11 € (pour les moins de 26 ans ressortissants de l'Union Européenne)

Renseignements et réservations à palaisdutau@monuments-nationaux.fr ou au 03 26 47 81 79

 

MenuFermer le menu