Nos amis enracinés ; Faux de Verzy et autres arbres remarquables de nos régions

8 novembre 2019  > 1 mars 2020 Exposition , photographie

Découvrez les photographies de Norbert Bardin au palais du Tau !

  

Norbert Bardin photographie Arbres et Paysages depuis ses débuts dans la photographie, mais depuis quelques années il a souhaité magnifier ces sculptures végétales… Sa démarche artistique consiste à révéler la particularité de chacun d'entre eux, à entrer en symbiose avec ses "frères feuillus".  

Après une longue interruption de carrière consécutive à un accident, le contact avec la nature et plus précisément l’Arbre lui a permis de se ressourcer au travers d’errances solitaires dans nos cadres naturels.

Attiré par la symbolique des arbres, il les vit non pas comme des êtres étrangers mais comme des conteurs issus de la nuit des temps… 

Les arbres communiquent entre eux, se défendent, se protègent... Depuis toujours, les arbres abritent les songes de l'humanité et il essaie d'en pénétrer les mystères, d'entendre ce qu’ils lui racontent, eux qui ont vu passer bien des civilisations… Jeunes pousses ou multi centenaires, ils sont les joyaux de notre patrimoine culturel : ils méritent d’être respectés, protégés et choyés à l’instar de nos plus beaux  monuments…

La problématique écologique et environnementale est fort heureusement devenue aujourd’hui une préoccupation majeure. Si chênes, hêtres, érables, charmes, bouleaux, tilleuls, noyers, marronniers, châtaigniers, pommiers, pruniers, cerisiers... accompagnent nos balades au pays de La Fontaine, il en existe plus de 60 000 espèces dans le monde : notre devoir est de garantir leur préservation ! 

Norbert Bardin

Norbert Bardin est un photographe français né le 8 mai 1953 à Hettange-Grande (57330).

Passionné,  dès son enfance, par l’image sous toutes ses déclinaisons, il lui faudra  attendre un premier pécule, fruit d’un petit boulot estival, pour s’offrir l’appareil photo depuis longtemps convoité.

En 1975, dès l’âge de 22 ans, il crée son atelier de photographie en optant pour la prise de vue publicitaire.

Dès 1982, il est sollicité pour animer des conférences notamment sur les techniques d’éclairage en lumière naturelle et en studio. Il anime des stages de formation sur l’ensemble du territoire en Belgique et Espagne.

À partir de 1988, il se spécialise dans la photographie aérienne en produisant des clichés originaux 10 x 12 cm, créant ainsi un inventaire inédit du tissu industriel du Nord-Est de la France. Malheureusement cette réussite remarquable est anéantie en 1991 quand, victime d’un grave accident d’hélicoptère, Norbert Bardin connaît une interruption de carrière de près de 10 années.

Norbert Bardin reste, aujourd’hui, avant tout un fidèle serviteur de l’art photographique au sens pur. Il travaille le noir et blanc, la couleur en exploitant les techniques de l’argentique et du numérique.

Amoureux de la nature, il s’intéresse à la Baie du Mont-Saint-Michel, la Côte d’Albâtre et aux Paysages Champenois. Parallèlement il mène une recherche thématique sur l’Arbre. Au travers de son art, il espère contribuer à la valorisation et au respect de ces multi-centenaires, estimant qu’ils font partie de notre patrimoine culturel à l’instar de nos plus beaux monuments.

Préface du Portfolio « Sous l’écorce des arbres »

Qui a vu le photographe en plein travail sait qu’il peut passer plusieurs heures sur un même site, y revenant sans cesse, cherchant la lumière qui convient, la juste perspective, les volumes satisfaisants, traquant la vie derrière les formes. Animé d’un perfectionnisme rarement satisfait il établira ensuite, après de longues  heures passées en atelier, ce qu’il décidera être l’œuvre  définitive  la plus proche de sa vision intime de la nature ...

Les « Arbres » de Norbert Bardin révèlent d’une densité émotionnelle plus poignante que ne l'autorisent couleurs et pinceaux. Certes, l'allégresse n'est pas le sentiment qui domine cette suite de "portraits" ; elle décline souvent un monde baudelairien et solitaire où des bras suppliants, des mains crochues se tendent et se tordent dans une supplication indicible.

Les profils mettent parfois en scène des arbres imposants d'une beauté étourdissante, où Norbert Bardin témoigne d'une rare humilité devant son sujet. L’artiste ne triche pas. L’examen attentif de ces compositions révèle un dépouillement de plus en plus prononcé, une volonté d’aller à l’essentiel, à l’essence même de cette énergie primitive déployée sous nos yeux. De l’arbre en majesté, trônant comme un seigneur au beau milieu de sa prairie, jusqu’aux lignes verticales et colorées des peupliers provoquant une véritable abstraction, en passant par les arbres s’enfonçant dans la brume comme un couple endeuillé,  l’émotion de l’artiste est palpable et nous la percevons à notre tour. Et que dire du foisonnement des branches alourdies de neige, accumulées en des rythmes horizontaux, ou de ces troncs immergés telles des cathédrales englouties ? Quant à l’homme, qu’il apparaisse en silhouette sur la ligne d'horizon ou sur le bord d’une marre couronnée de branchages, il n'est plus que le jouet fragile et dérisoire d'une nature toute-puissante.

De la nature, il en pousse l’observation au plus loin, au plus profond, sans que jamais le détail ne l’emporte sur l’ensemble. Enfin, une indéniable empreinte mélancolique se décline sur ses clichés, leur conférant un sentiment poétique qui en fait tout l’attrait... 

Noël Coret, Ecrivain d'Art

Informations pratiques

Plein tarif : 8 € 

Tarif réduit : 6,50 € 

Gratuité 

Moins de 18 ans (en famille et hors groupes scolaires) 

18-25 ans (ressortissants de l’Union Européenne et résidents réguliers non-européens sur le territoire de l’Union Européenne) 

1er dimanche du mois de novembre à mars

Personne handicapée et son accompagnateur, 

Demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois, bénéficiaires RMI, RSA, aide sociale 

Journaliste 

MenuFermer le menu